Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'aime la vie - J'aime moi - "Je me choisirai"

9 Septembre 2022 , Rédigé par Mel♥You Publié dans #J'aime la vie, #J'aime moi, #J'aime toi

 

« Je me choisirai » - écrit par Mel

« J’ai assez souffert de ton incapacité à m/t’aimer. »

J’ai suffisamment souffert dans ma vie du comportement des autres. Les gens commettent des erreurs – après tout, L’erreur est humaine dit-on – mais soit ils la répètent en état ou non de conscience, soit ne s’en excusent pas, et font comme si de rien n’était. Rares sont ceux qui se remettent en question et décident de changer en admettant et en apprenant de leurs erreurs. Aujourd’hui, chaque fois que j’y suis confrontée et que cela ne me convient pas, je me choisis moi.

« Je t’aime oui, mais si je dois en souffrir ou que cela ne me rend pas heureuse, ce sera moi que je choisirai. »

 

J’en ai assez de subir cette distance, de ta froide indifférence, je souffre avec toi de ton anxiété, de ton désamour et du rejet de toi. J’ai si mal de ton départ, de ton absence, de n’être rien et indésirable, de ne pas avoir d’importance à tes yeux, ni ma place dans ta vie. Alors je me choisis moi, car je me connais, j’aime celle que je suis, je ne me déçois pas. En gros j’ai confiance en moi, je ne suis pas imprévisible, et je m’accorde l’importance que je sais mériter. Je n’ai pas peur d’aimer.

« Je mérite quelqu’un comme moi, débordant d’Amour, qui fait de moi sa priorité, non son ego et ses peurs. »

Quelqu’un qui veut partager le bonheur d’une vie à deux sans la gâcher, sans la foutre en l’air, par le manque d’estime et de confiance qu’il se porte et par l’absence de courage de mettre fin à ce qui ne lui convient pas ou plus. Car, pour moi, il est évident que

« Aimer n’est pas souffrir. »

En effet, nous n’avons pas à faire subir aux autres nos mauvais comportements, tels que jalousie, malhonnêteté, mépris et moqueries, prise pour acquis, mauvaise foi, silence, indifférence et rejet. Encore moins nos émotions négatives telles que peurs, craintes, doutes, colère et bouderies puériles, culpabilité, regrets, remords, etc. Sans parler des douleurs physiques et psychologiques, plaintes, lamentations, état compulsif de dépendance, troubles dépressif, nerveux et j’en passe. Tout cela n’est pas amour mais souffrance.

Par ailleurs, tout cela est TIEN, pas mien. Je n’ai pas envie de partager cette énergie négative avec toi, toute cette souffrance à ne pas t’aimer, et d’y ajouter celle de ne rien pouvoir y changer car toi seul le peux. Au fond, je me fiche de tes raisons, de tes excuses, de tes blocages, de tes propres limites. J’en ai fini de chercher à les connaître ou même de t’en trouver, car c’est leur donner du pouvoir et tu fais ça très bien tout seul. Puis de toute évidence, quelqu’un qui ne veut pas s’aimer, ne veut pas non plus être aimé. Alors, ne t’étonne pas

« Si je ne t’aime pas ou plus, c’est que tu ne veux pas l’être. »

 

Je suis prête à mettre une croix sur toi pour ne pas me perdre moi. Mais aussi pour pouvoir être libre et disponible pour la personne qui viendra à moi, celle qui saura me rendre heureuse en estimant qui je suis et en acceptant mon Amour.

« Je suis le rêve, pas la peur ; le miracle, pas l’impossible ; la joie pas la souffrance. »

13 février 2020

« Non, même si je t'aime, je n'irai plus là où ça fait mal..." - Mel

 

Page complète : J'aime la vie #Jaimemoi

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article