Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'aime la vie - J'aime l'amour - 26/09/2020

27 Septembre 2020 , Rédigé par Mel Publié dans #J'aime la vie, #J'aime toi, #J'aime l'amour, #J'aime la musique

 

L’expression de l’amour inconditionnel est source de joie, de bien-être et de satisfaction c’est-à-dire de son bonheur. Cette libération d’amour passe par quatre qualités de vie, plus ou moins innées selon les personnes, mais qui peuvent également se travailler et se développer en vue de les acquérir, puis de les perfectionner.

« Accueille l’amour que tu ressens, il te mènera au bonheur. »

 

Réaliser sa chance de vivre

C’est l’aptitude à garder un état positif, à voir le bon côté des choses, en toute situation ; l’opposé de l’apitoiement et de la plainte, toutes deux caractéristiques de la personne qui se place en victime et subit sa vie. Cette capacité repose sur les valeurs telles que la gratitude. C’est être content de ce que l’on a et l’aimer, à commencer par notre vie et ce que nous sommes. C’est apprécier ressentir, prendre plaisir à exercer nos cinq sens, à être en bonne santé. C’est savoir se contenter de ce qui nous a été donné, sans éprouver de convoitise, d’envie ou de jalousie. C’est cueillir l’instant, se lever chaque jour, réaliser sa chance de pouvoir le vivre ; savoir s’émerveiller et se réjouir pour soi et pour les autres ; laisser de la place à l’inattendu au lieu de vouloir toujours tout contrôler.

« Accepter, ce n’est ni attendre, ni contrôler, ni abandonner ; c’est vivre l’instant comme il vient, qu’il soit bon ou mauvais. »

C’est envisager l’avenir avec positivisme et espoir. C’est savoir relativiser et lâcher prise par l’indulgence, la compassion, le pardon ; c’est éviter les accès de colère, les hostilités puis les regrets. C’est pratiquer l’humour et l’auto-dérision, rire de nous-même, ne pas nous prendre au sérieux pour faciliter l’acceptation. C’est, en toute simplicité et humilité, se considérer l’égal de l’autre, aller vers lui, dans un but de partage, de considération et de respect mutuel. C’est échanger, accepter apprendre de chacun, c’est être ensemble, s’amuser et rire. Comme dirait Columbus, c’est savoir apprécier les petites choses de la vie (Zombieland survival rules / n°11 – Enjoy the little things).

« Le mieux est de ne rien prévoir, accepter de ne pas tout contrôler car le bonheur est aussi dans l’inattendu. »

 

Exprimer sa force de vie

La force de vie est démontrée par la résilience et la sagesse. C’est l’aptitude à se remettre des échecs, à apprendre de ses erreurs, à se relever du chagrin, des souffrances et des traumatismes. C’est exercer le courage nécessaire pour en tirer les apprentissages, les expériences, les leçons de vie qui nous permettront de pardonner, de tourner la page et continuer à écrire le livre de sa vie. C’est laisser le passé et les mauvais comportements derrière nous, pour ne pas les laisser nous définir ou nous affecter encore dans le moment présent.

« Celui qui ne veut pas reconnaître et se pardonner ses erreurs n’a pas fini d’en souffrir. »

C’est cette force de dépassement de soi, d’adaptation et de survie qui transforme la souffrance en enseignement pour nous rendre plus apte à traverser la prochaine épreuve sans heurt, pour soi et aussi pour les autres (briser les boucles de souffrances générationnelles). C’est la capacité à sortir plus fort, plus aguerri et plus expérimenté. La résilience et la sagesse sont les conditions nécessaires au changement dans l’instant et à toute évolution vers une meilleure version de soi. Elles concourent à l’expression de son plein potentiel par l’expérience acquise. Elles sont la clé du succès par la persévérance à obtenir ce que nous voulons. Une occasion ratée n’est pas une fin en soi et il ne sert à rien de perdre son temps à se morfondre. Un enfant qui apprend à marcher ne se pose pas de questions après les premières chutes. Il va continuer à s’exercer sans faiblir, jour après jour, jusqu’à réussir. D’où le dicton japonais « Nana-Korobi, Ya-Oki » (« Si tu tombes sept fois, relève-toi huit fois »), où l’accent est mis sur cette aptitude à se relever de ses échecs et à toujours persévérer, à aller de l’avant pour atteindre ses objectifs, et ce, dans tous les domaines de la vie (professionnel, sentimental...)

« On connaît tous des échecs mais le plus grave est celui de ne pas s'en relever. »

 

Libérer l’Amour de Soi

C’est aimer sa personne et sa vie, s’accepter tel qu’on est et surtout être libre de l’exprimer. C’est également maîtriser son temps et sa vie, en s’affranchissant de son passé douloureux et de ses dépendances aux autres.

« S’aimer c’est s’autoriser l’Amour, c’est-à-dire se rendre libre de le ressentir et de l’exprimer pour le vivre et en vivre. »

C’est donc être maître de soi en pleine conscience de sa valeur, de sa confiance et de son estime. C’est apparaître sous son vrai jour, dans la lumière de son authenticité, dans ses forces et vulnérabilités. C’est avoir le courage et l’assurance d’exprimer ses différences et ses valeurs, d’aller vers les autres avec respect et considération, dans le seul but de faire du bien autour de soi. C’est être responsable de ce que l’on ressent ; savoir maîtriser ses émotions et faire taire l’impulsivité de l’ego, mais aussi faire preuve de maturité quant aux choix que nous prenons et aux avis que nous émettons. C’est s’accorder d’abord ce qui est bon pour nous, à savoir du temps pour s’aimer avant de le propager autour de soi. C’est vouloir toujours apprendre des autres pour évoluer vers une personne meilleure qu’hier, en ne tolérant pas les mauvais comportements (fixer ses limites et savoir dire non) et en valorisant ceux qui nous sont bénéfiques. En effet, que ce soit en amour ou au travail,

« Si la plupart des gens sont malheureux, c’est qu’ils n’ont pas le courage de quitter ce qui ne leur convient plus. »

Et ce qu’ils mettent du temps à comprendre, c’est que personne ne le fera à leur place et qu’il est donc inutile d’attendre un changement venant de l’extérieur. On exprime son vrai potentiel et on supprime ses souffrances en ayant le courage de se libérer de ses attachements et donc de ses peurs.

 

Pratiquer le don de soi

Ce sont des parts d’amour que l’on donne à l’autre. C’est donner de soi, de sa vie, de son temps. N’oublions pas que l’on ne peut donner aux autres que ce que l’on se donne, il est donc indispensable de s’accorder cet Amour afin de pouvoir l’offrir sans souffrir. En effet,

« Aimer sans s’aimer n’est pas aimer mais souffrir, car c’est donner à l’autre le pouvoir de nous faire mal. »

Ce don peut prendre plusieurs facettes mais il s’agit globalement de faire preuve de générosité et en retirer un certain plaisir par l’élévation. Car c’est en faisant du bien aux autres qu’on se fait du bien. De fait, c’est aider son prochain par le don spirituel, source de bienveillance et de gentillesse. Cela peut être une écoute, une petite attention, un sourire, une protection, un conseil, un réconfort, une consolation, une marque de tendresse, une sagesse à travers un enseignement. C’est la générosité même de l’âme. Ce ne sont pas, ni le statut social ni notre richesse qui comptent, mais bien nos aptitudes à faire le bien d’autrui. C’est notre présence, le temps passé à exprimer l’amour à travers nos compétences et comportements, c’est-à-dire la capacité à donner de soi. L’enseignement spirituel est l’expression la plus pure de l’Amour inconditionnel par le crescendo empathie > compassion > générosité. Il nous aide à être plus heureux par la libération de l’amour et non des peurs que nous avons en nous. C’est embrasser la souffrance de l’autre, faire preuve de bonté et d’intérêt sincère envers lui, sans attendre un quelconque retour de sa part. C’est reconnaître le lien entre les Hommes. Nous sommes tous unis dans l’Amour à travers ces belles valeurs que sont la coopération, l’entente, la réconciliation, la réparation, le pardon, la confiance, le courage… autant d’aspects que peut prendre l’Amour et que nous pouvons donner, en pleine conscience de ce que nous sommes.

« L’Amour a plusieurs langages et démonstrations qui n’ont de valeur qu’en rapport du temps passé à les exprimer. »

26 septembre 2020

« La Vie est un présent d’Amour. » - Mel

J'aime la vie - J'aime l'amour - 26/09/2020
J'aime la vie - J'aime l'amour - 26/09/2020J'aime la vie - J'aime l'amour - 26/09/2020

« Chérir les gens qu’on aime est une affaire de cœur (non d’argent) et certains ne savent pas faire parce qu’ils n’en ont pas. » #CitationMel

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article